Portfolio

[L'EVEIL]

Entre statue et danseuse, l'éveil vers la liberté ? Attention, vous rencontrerez peut-être un ange ...

[PORTRAITS SENSIBLES]

Galerie N&B en studio ...

[NANTES EN BALLONS]
Red Corner & Yellow Dock
Comme une forme de poésie urbaine ?...

VOYAGE[S] EN MELANCOLIE[S]
Evocation en 3 couleurs de ce sentiment si étrange. Trois mini-stories vers un nouveau départ ...

VEGETALE[S]

Entre ombres et lumières, les plantes épousent avec douceur les courbes du corps ... 10 tableaux végétaux intimes !



[OCEAN PARADISE]
Un corps, un roc ... Une présence quasi-hypnothisante avec l'océan comme horizon ...

[LES LADIES]
A la frontière du burlesque et de l'iconographie de charme, les silhouettes féminines se dessinent dans la pénombre ... 

Démarche photographique

Photographe autodidacte, d’autant que je me souvienne, j’ai toujours aimé me glisser derrière le viseur. Pour observer les paysages et les hommes à travers cette petite fenêtre de verre, avec ce impression de « mise à distance de la réalité » que cela procure. J’ai ainsi commencé à photographier le monde et finalement à créer "mon monde d’images" dans un labo photo argentique d’une MJC. Ado, la pratique de la vidéo et de la mise en scène au théâtre, ont aussi sans doute contribué à forger le contour de mes explorations photographiques actuelles.

La photographie est avant tout pour moi un plaisir, un moyen d’expression et de liberté, comme une porte ouverte sur des possibles, décalé du quotidien. C’est aussi un refuge, tant je me retrouve en composant une image. 

Du paysage, l’essentiel de ma pratique personnelle pendant longtemps, je suis venu assez récemment à imaginer et à créer des séries photographiques avec des personnages. J’avais besoin d’exprimer des sentiments mêlés, de les confronter et de les partager. C’est encore ce qui me guide : raconter « ces petites histoires photographiques » et exprimer une certaine humanité, faite de sentiments entremêlés.

Mon travail est souvent spontané, « en première intention ». Il prend un sens après la séance et le développement des premières images. Il se transforme alors en série et devient « plus pensé », avec parfois des mots posés au fur et à mesure que la série s’étoffe. Les collaborations avec des modèles laissent aussi une place importante au partage d’idées, à l’improvisation et au plaisir de la rencontre.

Je réalise presqu’à chaque fois des tirages « pour accrocher sur un mur » ces histoires photographiques.

En extérieur ou en studio, je travaille essentiellement au 50 mm, avec un boîtier fujifilm. Les images sont développées sur LR.